me suivre sur

!


Pastels auctionners

  • Casa d'Aste Babuino
    Marchand romain, bons catalogues en français, manque un moteur de recherche
  • Zeller à Lindau sur le Lac de Constance
    cliquer sur le catalogue et chercher "pastelle"
  • Lotissimo
    Gros site allemand de vente en ligne
  • Auction
    26 commissaires priseurs français, de très vieilles maisons. A consulter régulièrement
  • Heffel
    Ce site canadien a une option de recherche sur portrait et souvent de jolies choses
  • La gazette Drouot
    y aller souvent, les ventes françaises sont une mine de pastels
  • interencheres
    interencheres a une bonne présentation des résultats de recherche, un bon site
  • Sothebys
    Sotheby's - incontournable, suivre notamment les ventes à Londres
  • Christies
    Christies, avec un bon moteur de recherche et le spécialiste Nicolas Schwed
  • auktionsverket
    Grande maison de vente à Stockholm - belles ventes XVIIIeme

Communauté

Blog powered by Typepad

« ventes juillet 2011 (suite) | Accueil | Charles Grenier de Monroy 1721-1805 (entre 1776 et 1779) »

Commentaires

jp

Bravo pour votre site.

J'ai été très intéressée par les lettres d'une Mere pendant la terreur, la date de mise en ligne m'a bcp plue.

J'habite une maison forte qui appartenait au Gouverneur de la Jamaïque, monsieur de Blanchelande, j'espérais qu'il y aurait des lettres en provenance de la Jamaïque, quel dommage. Je n'ai moi même aucun document. Les seules informations que j'ai trouvées sont celles que j'ai pu consulter sur internet.

Par ailleurs quelle surprise de trouver le pastel de DANTAN mis en vente par Christies en février 2008.
Lorsque je me suis rendue a la vente d'Interiors j'ai eu la mauvaise surprise d'apprendre q le lot était retire de la vente! Savez vous ce qu'est devenu ce portrait de l'Abbe Huber?

Bien a vous,


bonjour Isabelle
je crois que l'Abbé Huber est au Musée de Saint Quentin
c'est ce que m'avait dit l'expert René Millet, si je me souviens bien
ceci expliquerait le retrait de la vente

comme vous j'ai regretté que la correspondance du fils de Charlotte n'existe
plus
Ce livre a quelque chose de poignant, surtout par la distance que s'impose
Victor de Marolles
j'aurais été incapable de son détachement, c'est une horrible histoire
le mari de Charlotte est le plus grand absent de ce livre
révolution ou pas, ce mépris des gens et de l'idée de justice (qui a laissé
des traces encore aujourd'hui)
est insupportable et incompatible avec celle de démocratie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.