Liens du jardin

Related Posts Widget for Blogs by LinkWithin

RECHERCHER

JPB

  • JP

me suivre sur

CFRG


Gerbeaud


...

Ann

  • Feeling happy 2009 07 05 5

« Nèfle du Japon (bibace - ビワ) de rêve : éclaircir violemment et ensacher | Accueil | A quelle association de jardiniers appartenir ? »

08/02/2010

Commentaires

Tiens, je viens d'aller jeter un coup d'oeil sur le paquet de citrons non traités qu'il me reste au frigo. Et je lis sur le paquet "Primofiori". Cela signifie-t-il tout simplement qu'ils sont de la récolte "première fleur" en général, toutes variétés confondues, ou de la variété 'Fino' et de la première récolte de celle-ci ?
J'ai utilisé cette variété pour confectionner de la marmelade de citron. Ils étaient parfaits. Mais sur place, sans le transport, sans le frigo, cela doit être infiniment mieux.

bonjour Sophie,
c'est pas simple cette appellation primofiori elle dépend d'où vient ton citron
ça peut être Fino s'il vient d'Espagne, Jorma Koskinen explique les possibles confusions ici :
http://users.kymp.net/citruspages/lemons.html#primofiori
enfin le terme est lui même discutable car les citronnier font des fleurs 4 à 6 fois par an, donc ce serait plus juste de dire "fleur de printemps"
ou simplement "citron nouveau" qui se reconnait à sa peau épaisse et son parfum acidulé,
j'ai dit du bien de Fino car il a beaucoup de jus, et un zeste bien riche surtout quand il vire tout juste au jaune
De ta marmelade citron-pamplemousse on ne voyait que la couleur,... mais quelle couleur
je ne crois pas que le transport altère les citrons s'il n'y a aucun traitement
c'est une maladie notre époque de faire tout pour les yeux, donc le plus souvent ils sont lavés - ce qui enlève la cire naturelle - et recirés ensuite pour les protéger
si tu as des non traités, c'est parfait, tu peux aussi utiliser le zeste comme un condiment, c'est excellent
le seul avantage de les avoir au jardin est que c'est un bonheur de voir ces arbres couverts de fruits lumineux pendant l'hiver
c'est un émerveillement sans fin
et ça sent bon

Ils viennent effectivement d'Espagne et leur écorce est assez épaisse. C'est vrai que je ne pense jamais à râper le zeste au-dessus d'un plat. Excellente idée.
Merci pour ta réponse rapide et complète comme toujours.

je viens d'en rapporter un panier de l'orangeraie
en hiver nous mettons du jus de ces citrons dans l'eau de boisson
(4 jus pour 5 litres) et nous ajoutons 3 sucres en morceaux bien frottés sur le zeste d'un agrume, cédrat, orange amère, kumquat
je n'ai jamais essayé citron, je vais essayer

Je viens de voir des images épouventables de Madère, comment vous portez vous? avez vous des retombées de ces affreux orages?
Toujours fidèle à vous tous.
Sérénity

bonsoir Viviane
merci de penser à nous, effectivement nous avons énormément de vent depuis ce matin
il est tombé beaucoup d'eau en fin de semaine mais pas sous forme de pluie tropicale, plutôt des orages
la météo donne encore 2 jours de vent
il y a des rafales sévères, nous étions chez des amis au bord de l'océan à midi
on a vu pire
ce qui est mauvais est que ces pluies arrivent après deux mois de pluies quasi incessantes
les sols sont plein d'eau,
vous avez vu ces glissements de terrain en Italie du sud, au Maroc
je n'ai jamais vu autant pleuvoir, tous les barrages sont pleins ou presque
ce qui ne se voit jamais en février

C'est vrai que les précipitations sont très importantes, ici aussi, à Nice et ds les environs. Les citronniers sont chargés de fruits ! Hier soir, il est tombé une fine grêle sur la Promenade des Anglais, au milieu d'une pluie fournie qui a duré des heures. Après les dernières chutes de neige du 10 dernier (branches d'arbres brisées tant elles étaient abondantes : 17cm relevés) les mauvais sols d'ici s'érodent, et les galets de ce poudingue, roulent dans les chemins et sur les routes. Pourvu qu'on ait tous un beau printemps...

Au fait... Oui, ces citrons "communs" (ici, on dit "de pays") sont indispensables à bien des égards. Jean-Paul a si bien énoncé leurs qualités. C'est bien simple : dans nos pays où ils poussent, ils représentent un produit alimentaire de base. On ne peut ni ne doit s'en passer. Que serait une fin d'hiver sans ces citrons, sinon une interminable et ennuyeuse attente du printemps ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.