Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Faire son thé jaune (Huang Cha / 黃茶) | Accueil | Truffe blanche aux asperges / Trufa branca e espargos bravos »

09/04/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cela a l'air magnifique. Bon je n'ai pas très bien compris la partie
"Passer le mélange en tournant de façon à recueillir la crème délicatement parfumée sans les pétales et sans écraser les pétales qui sont amers." Mais bon je vais commencer par essayer de trouver les pétales :-)

là, je suis carrément jalouse de ne paa avoir un oranger sous la main!
?
As-tu essayé aussi avec du jasmin (je me renseigne pour ma virée grecque de l' été…)

pas encore la moindre fleur de jasmin sambac
cette année est incroyable, on a eu des petits pois et des artichuats avant les asperges,
les nefles ont 15 jours d'avance
on mange dehors le soir depuis cette semaine

J'étais certaine, en passant chez vous, de trouver une nouvelle recette originale ... bien qu'elle date de la Renaissance ! Merci pour cela. Je vais m'y employer et la servirai avec des fraises à défaut de nèfles !
Bon dimanche et gros bisous à tous deux.

Elle fait rêver, ta recette de la Renaissance. Elle me fait penser aux Medicis, aux jardins du Latium et de la Campanie.

J'imagine que la creme doit parfaitement cpaturer les odeurs. Ca doit etre tellement delicat.

Tout à fait la recette subtile et délicate dont je rêve. Me manque juste les orangers c'est bête!

Pas d'oranger en Ardèche .... mais des acacias ( Robiniers) dont les grappes sont si parfumées ... est ce que ça marcherait ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.