Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Melon d’Asie orientale Makuwa | Accueil | Melon Kırkağaç-589 ( à la cuillère ) »

07/08/2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je pensais jusque là que les fleurs de bourrache avaient un petit gout iodé (c'était l'argument pour en ajouter fraiches, sur une tête de veau en tortue, chez Ducasse… ) quand elles fleurissent chez moi, j'en ajoute sur des salades surtout en raison de leur couleur somptueuse (ou sur des huitres pour frimer). Et toi, tu dis concombre et violette! La note iodée du concombre,je l'imagine bien, la surprise c'est la violette… j'essaie l'an prochain dans du vin blanc comme tu dis

Il paraît que la bourrache est fort commune en Arménie, mais les locaux s'en désintéresseraient, désignant la plupart des herbes comme toutes semblables, aromatiques ou non, à la manière soviétique. Pour nombre d'entre eux, ce ne sont que des "travka" (herbes, en russe) qu'on appelle "guenatchi" en arménien. Dommage...

Coucou,
J'ai bien noté ta recette dans du vin blanc et ne manquerai pas de m'en souvenir en saison (j'ai arraché les fanes avant de partir en vacances).

Vacances divines et fort dépaysantes où les légumes étaient trois fois plus gros qu'en Europe. Quant aux fruits, ils m'étaient inconnus pour la plupart et je ne sais même pas leur nom mais je vais faire des recherches ...

J'ai posté un aperçu de notre séjour malais et thaïlandais mais les 5435 photos risquent de croupir avant que je puisse les exploiter à bon escient !

Mille pensées et bon we à tous deux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.