Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Huile d’olive de cueillette tardive et rouget grillé | Accueil | Cornichons frais du matin au vinaigre »

18/05/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

alors là, je m'incline… des roses en papillotes… je n'y aurais pas pensé… ça m'ouvre des horizons olfactifs… jusque là , je carburais à l'hydrolat de rose

Si c'est vous qui le dites, et que le résultat est aussi sublime qu'il ne soulève pas l'ombre d'une réserve, alors je vous crois volontiers... et ne demande qu'à changer d'avis sur la nèfle du Japon.
Ici, sur le littoral de la Côte d'Azur, les néfliers font partie du paysage traditionnel, au même titre que les petites maisons jaunes avec leurs frises peintes sous les toîts, et les serres dans les collines. Plaqueminiers, caroubiers, nèfliers, oliviers, eucalyptus et palmiers.

J'ai testé avec un petit peu de sucre et de l'eau de rose et je me suis régalée, merci!

Très surprise de trouver il y a quelques années de nèfles en Sicile, je les avais trouvées âpres à la langue, là ce doit être délicieusement doux. Bravo

les nèfles du Japon sont tanniques tant qu'elles ne sont pas mûres, quand elle le sont elles se détachent facilement de l'arbre et sont douces

bon si je garde 3 nèfles de mon arbre cette année, ce sera le bout du monde !!

j'en profiterai pour les goûter crues car je ne connais pas ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.