Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Oignons blancs au Porto | Accueil | Premières pêches »

19/06/2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Trois siècles?!
Il y a vingt ans les courgettes et les aubergines étaient des inconues dans nos champs. Maintenant elles sont partout...sauf en Alentejo. Je crois qu'on arrivera en toute vitesse à la fleur. Mais bien sûr la lenteur des "alentejanos" court les anas.

Bonjour Marie,
Il ne faut pas confondre Alcaçer do Sal, oasis conservatrice,
et l'Alentejo d'avant garde
c'est à dire ici.
Ici poussent de nombreuses variétés de courgettes :
Bela aime la non coureuse en soupe,
Sandra pane la longue de Nice et la passe à la poêle
Luis aime la verte maraîchère séchée au vinaigre
Graça farcit la Eight Ball
et tout le monde sait qu'elle est l'amie de la bacalhau com azeite e vinagre...
La lenteur alentejane est une légende du passé :
Ce matin, Paola s'émerveillait de la vitesse à laquelle les courgettes changent de taille
et faisait des gestes équivoques pour décrire la transformation survenue en une nuit.
En Alentejo, tout va vite même les courgettes.

Si une modeste mortelle peu mettre son grain de sel, ici nous nous régalons de nos premières courgettes, lors loin de nous l'idée de ce bouquet doré, nous attendrons quelques temps où lassés, nous aspirerons à nous régaler de pâtes à cette douce sauce.
Anne

3 brindilles de saffran comme un petit grain de poivre auraient harmonisé la teinte de la sauce... ;-D mais ce n'est que l'humble avis d'une consoeur d'Abraham... :D ;D :D

Merci jp pour cette recette tout en douceur. En Italie c'etait ma sauce preferee pour les pates, tout en delicatesse. Ici, ou la vie est tellement rapide, on ne trouve meme pas de fleurs de courgettes.

Cher Immortel, n'auriez-vous pas aussi une recette pour accomoder les FEUILLES des courgettes !!!??? Car à Lyon, avec les quotidiens déluges de Mousson, je n'ai pour le moment que des feuilles. Mais quelles feuilles !! Énormes, envahissantes, et qui dépassent déjà les pieds de tomates qui auraient dû pousser plus vite qu'elles pour se maintenir au-dessus.
Hélas, que n'avez-vous créé, vous autres, des feuilles comestibles à ces envahisseuses !!
Je crois que j'ai mis trop d'orties dans le trou de plantation …

Moi les dieux ont mis des fleurs dans mon potager, très peu de feuilles et aucune courgettes, du coup je n'ose y toucher de peur que la fleur ne donne des courgettes. Cette recette de fleur me plait trop, elles vont passer à la casserole, non de zeus !

Je me permets de mettre les pieds dans ces
fleurs de courgettes pour poser une ques-
tion au maître : Est-ce vrai que lorsqu'il y
a fleur il n'y a pas de fruit, c'est-à-dire de courgette ? J'ai recolté
cette info hier au marché d'un paysan qui
vendait justement des fleurs de courgette.
Vite une réponse, car je n'arrive pas à
dormir, car pour moi depuis toujours,
fleur = fruit !!..

Bonjour Gabrielle, où ne va pas ta curiosité ?
et bien c'est une grande merveille de la nature que la reproduction sexuée...
il y a des fleurs messieurs, qui font le travail ds messieurs et les fleurs dame qui engrossées ont le ventre qui devient gros, puis courgette.
Les messieurs et les dames sont de fleurs du temps de leur enfance, plus tard l'un et l'autre disparaissent et il ne reste que l'enfant courgette.
Pendant quelques jours, la jeune courgette porte encore les restes de sa mère-fleur sur la tête, et ensuite il ne lui en reste plus que le souvenir

J'ignorais la folie de l'univers courgette:
-où les jeunes courgettes portent leur maman en chapeau
-où les messieurs courgettes arrivent à féconder les dames sans bouger de leur tige (y a t il des abeilles entremetteuses? je n'ai jamais vu de miel de courgette… )
-où la mort des fleurs courgettes se fait dans la crème et le cognac…

C'est vrai qu'avec des pâtes, ça ne doit pas être mal…

Venezia=> Entremetteuses il y a bel et bien, certes sans miel connu... En tout cas, ce week end, mes courgettes et potimarrons étaient le siège de véritables orgies où les abeilles se vautraient à trois ou quatre à la fois dans le jaune d'or des fleurs...
Elles ont l'air d'aimer ça.

Peut être faudra-t-il enqueter sur le miel de courgettes… où est-il?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.