Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Scorsonères ou salsifis ? | Accueil | Peler une figue de Barbarie »

24/10/2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je te hais, je vous hais tous, visiteurs de ce haut lieu gastronomique !!!
et un Ventus, je persiste, d'ailleurs un jour.....tu y goûteras j'en suis sûre.

Brigitte
nous t'aimons,
nous t'aimons tous,
tes commentaires nous sont doux comme des tranches de jambon

Eh ben, en attendant, amour ou haine, vous nous avez bien mis l'eau à la bouche...
Et je regarderais avec un oeil un peu condescendant ce soir la pauvre tranche de jambon de Paris qui a échoué dans mon frigo à la faveur d'un reste de week end ("vous n'allez pas me laisser tout ça sur les bras, allez, je vous fais un panier !")

Ah... des copeaux de jambon fraîchement tranchés... ceux que le monsieur de la photo est en train de découper.... j'en gouterais bien, les yeux fermés même...
Ca me rappelle une dégustation de noir de bigorre, c'était intense... Merci JP !

Magnifique hommage à un produit (et un terroir) exceptionnel. Vive le jamón pata negra de la forêt d'Aracena et vive cette Andalousie-ci.
signé : un forézien (donc amateur de salaisons puisque "coincé" entre Auvergne et Lyonnais)

Aaaaaah, du Jamon sideral, je meurs!
Merci pour ce poeme au jambon, mais j'en veux, c'est atroce.

Atroce ça c'est sûr, d'autant plus quand on a fait un Paris/Barcelone dans la journée sans avoir eu l'occasion de goûter ne serait-ce qu'une toute petite tranche de ce fabuleux jamon... Arghhh

j'ai tant mangé de jabugo ce midi que j'ai une indigestion… je me balade dans la cuisine du jardin pour trouver des fruits frais… et au secours, el jamon me poursuit…


le jamon à Paris n'est jamais comme le jamon en Andalousie, manque le duende andalou…

A partir de este año... la D.O. Jamón de Huelva pasara a ser D.O.P Jabugo

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.