Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

CFRG


« Pétales de Yucca à la créme | Accueil | Agua de pepino - eau de concombre »

11/08/2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

On n'est pas oblige d'en mettre beaucoup du sel, on peut encore en utiliser un peu dis? Parce que sur tes jolies courgettes, je rajouterais bien une pincee de sel de guerande, qui craque bien sous la dent. Apres tout, rien qu'en se passant completement de plats prepares, on reduit deja considerablement la quantite de sel.

tu sais Gracianne j'ai bien hésité comment écrire cette note.
Nous salons de moins en moins et on évite les produits salés.
Le jardinier, Eliezer, 35 ans a une hypertension déjà handicapante.
Il la soigne, mais elle progresse.
Il aime manger très salé, comme beaucoup de monde ici.
En regardant la fréquentation des blogs de cuisine, je me disais que les blogueurs n'ont pas les mêmes objectifs que les industriels.
On pourrait se fixer des objectifs responsables entre nous.
Toute cette obésité qui se généralise, c'est quand même grave non ?
ça me chagrine de penser que le blog LOF pourrait apporter sa pierre à cela.
Saler, boire, donc boire sucré ou de l'alcool, etc...
Il y a beaucoup de choses qui croquent et qui ne sont pas du sel.


Tu as raison, je suis desolee pour Eliezer, l'hypertension c'est une salete, surtout a 35 ans. Ce que je voulais dire, c'est qu'en faisant la promotion des legumes frais, des plats maisons et des boissons aromatisees aux plantes, comme tu le fais deja, tu participes deja a la reduction du sel dans l'alimentation. J'avoue que j'ai du mal a m'en passer, mais point trop n'en faut.

Je me souviens d'un excellent E=M6 diffusé à ce sujet l y a quelques années . J'avais ainsi appris que les plats industriels et préparés comportaient bien trop de sel ; le jambon sous plastique en contient par exemple bien trop... C'est après ce reportage que j'ai décidé de ne manger presque que des plats maison, je crois que c'est l'un des meilleurs moyens de se protéger de l'abus de sel (entre autres) et comme j'ai déjà tendance à sous-saler les plats, ça marceh plutôt bien. Avec le temps, on finit par s'habituer à manger moins salé, je m'en suis rendu compte au restaurant où on remarque que tout est souvent trop salé et qu'on n'arrête pas de boire... Le pire, c'est qu'il n'y a pas que le MacDo qui sur-sale ses plats, des tas de restaurants classes se livrent à la même pratique !

Ajoutons que réduire sa concommation de sel n'est pas synonyme de manger triste. Comme tu le dis dans ton billet on peut compenser avec les épices, ce qui permet de découvrir que le curry par exemple, est délicieux sans sel !

Ajoutons que réduire sa concommation de sel n'est pas synonyme de manger triste. Comme tu le dis dans ton billet on peut compenser avec les épices, ce qui permet de découvrir que le curry par exemple, est délicieux sans sel !

bonjour Estelle,
merci de ta visite, ça faisait longtemps...
ici, en Alentejo, tous les restaurants mettent vraiment beaucoup trop de sel
si on mange au restaurant on boit deux litres d'eau dans les heures qui suivent,
est-ce que le sel est culturel ? est-ce une habitude ?
oui
donc comme toi on cuisine ce qu'on mange sans saler
J'ai été très déçu par le suivi des recommandations AFSSA 2002 concernant l’adjonction
de sel dans les aliments.
Elle n'a pas servi à grand-chose, il n'y a aucune mesure systématique, aucune normalisation. (3.1.4.2. du PNNS2 (page 126)
http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/rapport_pnss/rapport_pnns2.pdf

Il est vrai qu'entre les olives, la morue, la charcuterie (trois constantes basiques de la cuisine portugaise) de beaux records sont battus...

Dearest Jean Paul and your commentators,

You are right--we all eat too much salt. And you are also right that bloggers tend to cook with spices and herbs and salt only to the taste with salt and pepper, so as not to overpower the food.

Eating out is a nightmare for me--even in a "good" restaurant I drink through the night afterwards and wake up with a head ache. It's either too much salt or another additive like MSG that is the culprit. It's sad that when one ventures too far from one's own table and kitchen, that one might suffer for it. It's good to have friends, like bloggers, who appreciate trying to cook simply and who try to give food taste--not just saltiness.

Bonjour très chère Carolyn
What a good idea to visit us.
First I’d like to say how impressed I am with the quality of your blog.
What you’re doing is important –its important to remember.
Following your idea of transcribing old recipes, Ann & I are preparing a rose wine from a recipe by Apicius.
Its fascinating to see how different today’s food is from the past. MSG is less recognized here, perhaps because there is still a cooking tradition using unprepared food stuffs.
But the tradition is already disappearing with the new generation.
Salt makes you thirsty and msg makes you hungry. http://www.rense.com/general52/msg.htm
We don’t often go to restaurants anymore, luckily we have a large garden.
There was a lovely exhibition of 18th century embroidered costumes. One vest in particular, yellow gold flowers on a black background, from Lyon especially caught my attention. It was gigantic – made for quite a large man. At least we know he ate well !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.