Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

RECHERCHER

JPB

  • JP

,


CFRG


..

Liens prioritaires

Notre consultant au Japon


« Ajoblanco à la lime | Accueil | Frites au citron vert »

15/07/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Merci pour ce bel article !

Ma préférée reste la crapaudine que j'adore. J'ai découvert, il y a peu, une énorme betterave blanche (betterave mammouth) qui était également fort sucrée.

Ccomme tu le dis si bien :"c'est le vinaigre qui fait le travail" et je suis aussi de l'avis qu'un balsamique ne convient pas pour assaisonner une salade de betteraves rouges. La coupe de la betterave est -- à mon avis -- importante (je la découpe en mirepoix d'un demi-centimètre de côté) pour bien absorber le sel (en équilibrant la douceur du légume). J'emploie aussi une bonne huile d'olive ou bien de l'huile de colza grillé (typique des Monts du Forez).
Primo : découper, secondo : saler puis vinaigrer, tertio : huiler, quarto : servir.

j'aime bien aussi l'huile de noisette voire de noix sur la betterave ; et j'aime bien la râper aussi à l'occasion. Et j'avais bien aimé ce condiment qui accompagnait une betterave cuite en croûte de sel : http://saveurpassion.over-blog.com/article-betterave-fa-on-alain-passard-condiment-pamplemousse-gingembre-53776504.html

La betterave rouge crue (je ne trouve de la crapaudine, délicieuse, que cuite) est une très bonne fille en salade. je la râpe comme la carotte (à la main, pas trop fin) je ne sale quasiment pas, et je la marie avec de l'huile d'olive et des graines de coriandre, association qui me ravit (ou un très bon cumin, quasi introuvable). Avec des graines de carvi, c'est pas mal aussi.

j'ai oublié le gingembre rapé associé avec de la poudre de zeste de yuzu qui font un mariage très différent, mais très savoureux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.