Catégories

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Blog powered by Typepad
Membre depuis 08/2004

« Artichaut violet à l’orange de Venezia | Accueil | Carpaccio de main de Bouddha »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341d1d7953ef0133ed1966f0970b

Voici les sites qui parlent de Açorda (théorie de l’ ) :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Si je comprends bien, ce bouillon se sert tiède ou tu donnes un petit coup de chaud avant de servir?

bonjour Venezia
j'ai mis du temps pour parvenir à comprendre l'intérêt de cette soupe
ils ne la réchauffent pas
la méthode est bien vue d'un côté le bouillon ou cuit ce qui doit cuire,
de l'autre le plat ou la soupière quasi isotherme où infuse ce qui ne doit pas cuire
c'est comme le thé ça n'a pas vraiment le temps de refroidir
Quand nous avons parlé de nos açordas de légumes
aux cuisinières locales (qui sont 100% circonscrites à leurs recettes et leurs matières premières)
elle ont approuvé : l'açorda est une méthode, non une recette
Tu peux essayer, le dosage du pain et de l'ail est assez délicat
il faut utiliser du vinaigre normal, pas du balsamique.

Voilà, tu as saisi l'essentiel de ce plat, qui comme le pain, n'a l'air de rien. Cependant, pour qui sait voir, goûter et comprendre, ce n'est pas rien.
J'ai connu des années (80...) de mauvais pain (industriel) où il était rare de trouver des açordas correctes.
Sais-tu que dans la région de Tomar, on en prépare même avec des oeufs de lamproie ?("açorda de ovas com lampreia"). Ils sont fous ces lusitaniens ! ;-)

ça me fait plaisir ce que tu écris Philippe,
en effet sur internet je n'ai trouvé que des recettes d'açordas bouillies
et toujours avec de la morue ou similaire
or ça n'est pas ce que je vois faire par les gens d'ici
je suis assez fasciné par la partie crue de cette infusion
tout ce qui ne cuit pas, avec une vocation double : la saveur et la santé
c'est comme l'œuf, je vois tout le monde pocher l'œuf à part
dans de l'eau vinaigrée, et non dans l'infusion, sinon elle est cuite
ensuite on met l'œuf sur la soupe quand on la sert
Si tu lis Elvira
http://tascadaelvira.blogspot.com/2005/08/aorda-de-fruits-de-mer-la-tomate.html
elle dit que l'açorda est "tout simplement une panade" du temps des famines et elle cuit tout, l'ail (frit), le pain etc
c'est un parfait contre sens, l'opposé de ce que je vois faire,
et ça n'a rien à voir avec la famine
(époques ou en général il n'y a pas de pain, puisque c'est la pénurie de cet aliment de base - les céréales - qui engendre les famines, et non celle de viande ou de poisson)
en revanche, je trouve trace de ces soupes infusées avec du pain dans la plus haute antiquité moyen orientale
temps ou se nourrir et se soigner allaient de pair
je crois, bien au contraire, que ce type de soupe est comme la poule au pot d'Henri IV
une sorte de luxe parfaitement codifié correspondant à un modèle de plat complet
dans tous les sens du terme
avec son oeuf mollet qui confirme la tonalité douce et nourriture complète de l'ensemble
(Elvira n'en met pas, pourtant j'ai l'impression que c'est un composant de base dans la méthode)

Une autre version de la soupe à l´ail castillanne.

Bonne soirée

Il y a deux concepts d'açorda au Portugal. Celle dont tu parles c'est typique de l'Alentejo et Ribatejo. L'açorda d'Elvira, qui en Alentejo et Ribatejo prend le nom de migas, est typique de Lisbonne et de tout le territoire portugais et on ajoute sur le plat de service un oeuf cru qu'on mélange rapidement.
Je crois aussi que la famine dont Elvira parle est liée aux conditions de travail "esclave" des travailleurs agricoles de l'Alentejo, avant la révolution des oeillets.

voilà pour étancher ma curiosité !
j'ai lu aussi avec intérêt les commentaires et je note le mot " migas " de Maloud
il est de la même racine que notre " migaine" en France (oeuf cru et crème liés à verser dans le petit trou fait sur le dessus d'une tourte après la cuisson de celle ci )
Se dit aussi je crois pour l'appareil à quiche
Merci JP !j'apprends toujours dans ton jardin !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

RECHERCHER

JPB

  • JP

me suivre sur

,


CFRG


..

Liens prioritaires

mal manger = grossir = mal vivre

Notre consultant au Japon